Accueil

                                                                      © Office of the Prime Minister of Ethiopia

        Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed (à droite) et le président français Emmanuel Macron (à gauche), à Addis Abeba, le 12 Mars 2019.

Bienvenue

Bienvenue sur le site de l’Ambassade de la République Fédéral Démocratique d’Éthiopie à la République Française.


L'Ambassade est la représentation diplomatique de la République Fédéral Démocratique d’Éthiopie auprès de la République française et aux pays de la juridiction: le Royaume d'Espagne, la République Portugaise et l’état de la Cité du Vatican ainsi que Délégation Permanente auprès de l’UNESCO.

Terre d'origine de l'Australopithèque Lucy, le berceau de l'humanité. Ce raccourci de l’Histoire est à l’image de l’Ethiopie d’aujourd’hui, une nation plurimillénaire tournée vers l’avenir.

Avec une jeunesse éduquée, optimiste et entreprenante, l’Ethiopie se transforme. Le leadership du Premier Ministre Abiy Ahmed développe une stratégie de changement qui reçoit l’adhésion de la population. Fondé sur le dialogue, la consultation et la participation, son programme de réformes donne un nouvel élan.

Siège de l’Union Africaine, la diplomatie éthiopienne rayonne sur le continent et bien au-delà. L’Ethiopie est le premier contributeur en personnels aux missions et opérations de l’ONU. L’Ethiopie se mobilise pour faire avancer l'Afrique dans tous les domaines où se prépare l’influence de demain.

Les relations bilatérales entre l’Ethiopie et la France, l’Espagne, le Portugal et le Saint-Siège sont anciennes et confiantes. Avec ces quatre partenaires, nous souhaitons optimiser notre coopération pour des bénéfices mutuels, concrets et durables.

S.E.M. Henok Teferra Shawl, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie en France, en Espagne, au Portugal, auprès du Saint-Siège, et Délégué Permanent de l’Ethiopie à l’UNESCO.

S.E.M. Henok Teferra Shawl, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Fédéral Démocratique d’Éthiopie à la République Française, au Royaume d'Espagne, à la Repubilique Portugaise et Délégué permanent auprès de l’UNESCO

Union Africaine ©Reuters
Simien Moutains © Rising Ethiopia
La dépression de Danakil © Tourism Ethiopia
© Office of Prime Minister of Ethiopia
© Office of Prime Minister of Ethiopia
© Ethiopian Airlines

Communiqué de presse sur le rapport conjoint d’Amnesty International et de Human Rights Watch


Le Gouvernement éthiopien examinera attentivement le contenu du rapport d’Amnesty International et de Human Rights Watch sur les crimes qui auraient été prétendument commis à Welkait. Un bref examen du rapport indique qu’il couvre les changements politiques sensibles dans le pays, les questions de paix, de sécurité et de frontières intérieures, en plus des soit-disant constatations relatifs aux graves allégations d’atteinte aux droits de l’homme. Il fait des allégations de nettoyage ethnique, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Le Gouvernement éthiopien s’est engagé à demander des comptes à tous les responsables de violations des droits de l’homme et du droit humanitaire. C’est pour cette raison que le Gouvernement a créé une équipe de travail interministériel à la suite de la publication de l’enquête conjointe de la Commission éthiopienne des droits de l’homme et du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. L’équipe de travail a tenu sa deuxième réunion aujourd’hui en publiant diverses directives visant à accélérer le processus d’enquête. Les équipes d’enquête examineront de près ce rapport et accorderont l’attention qu’il mérite.

Le Gouvernement s’interroge toutefois sur la validité de nombreuses questions politiques que les deux organisations ont jugé nécessaire ou se sont octroyées le mandat de traiter. Premièrement, les questions de frontières internes sont traitées par des organes mandatés par la Constitution. Il n’est pas sage pour les organisations militantes de porter des jugements sur de telles questions. Ils devraient savoir que leur rapport sera désormais utilisé à des fins politiques. Cette attitude n’est certainement pas acceptable. Ils n’ont pas fait preuve de diligence raisonnable.

Le Gouvernement est également préoccupé par les sous-entendus ethniques du rapport qui semble répartir les responsabilités de manière disproportionnée en essayant de disculper certain. Cela alimente la haine et rend la réconciliation plus difficile. La responsabilité est individuelle. Tous les responsables des violations présumées seront tenus responsables. Les contenus sensationnels et journalistiques discréditent le rapport volumineux. Le simple fait de blâmer un groupe ne sert pas la cause des droits de l’homme et de la paix. D’autres faiblesses du rapport sont également très apparentes. Ils s’appuient en grande partie sur des témoignages présumés de certains groupes. L’équipe d’enquête du Gouvernement examinera ce rapport malgré cette faiblesse fatale et les attaques injustes contre les forces courageuses de Defense Nationale (ENDF) et leurs  forces alliées.

Ce rapport intervient après l’entrée en vigueur de la trêve humanitaire indéfinie et l’acheminement de l’aide vers la région du Tigré. Le Gouvernement a exprimé l’espoir que cela jettera les bases de véritables efforts pour mettre fin au conflit de manière pacifique. Le rapport s’égare malheureusement en formulant des recommandations inutiles pour tout effort de paix. Néanmoins, le Gouvernement réaffirme son engagement à examiner sérieusement toutes les allégations de violations des droits de l’homme et du droit humanitaire et à rendre publiques ses conclusions.


Actualités

Déclaration d’une trêve humanitaire par le Gouvernement éthiopien


Le Gouvernement éthiopien a pris des mesures pour accélérer la fourniture d’aide humanitaire aux personnes dans le besoin dans la région du Tigré. À cette fin, il a augmenté le nombre de vols humanitaires des Nations Unies et accéléré, grâce à de meilleures procédures de dédouanement, la livraison de carburant et d’argent liquide pour les paiements effectués par les organisations humanitaires. Des vols du CICR, de l’OMS et de l’Union Européenne ont été facilités pour acheminer l’aide humanitaire. Le Gouvernement s’emploie également à faciliter la fourniture d’une aide humanitaire par la route Abala-Mekelle.

 

Cependant, actuellement, des milliers de personnes de la région du Tigré se rendent dans les régions voisines à la recherche d’aide. Même s'il est encourageant de voir le lien fraternel et la solidarité dont font preuve les communautés qui reçoivent et aident ceux qui sont dans le besoin le Gouvernement estime que la situation justifie des mesures urgentes pour que ceux qui en ont besoin puissent recevoir de l’aide dans leurs localités. Atténuer les souffrances des personnes touchées par le conflit est une priorité absolue et une responsabilité que le Gouvernement prend au sérieux. Le Gouvernement éthiopien s’est engagé à déployer le maximum d’efforts pour faciliter la libre circulation de l’aide humanitaire d’urgence dans la région du Tigré.

 

Conscient de la nécessité de prendre des mesures extraordinaires pour sauver des vies et réduire les souffrances humaines, le Gouvernement éthiopien déclare par la présente une trêve humanitaire indéfinie et immédiatement effective. Le Gouvernement demande à la communauté des donateurs de redoubler d’efforts pour améliorer la situation et réaffirme son engagement à travailler en collaboration avec les organisations compétentes pour accélérer la fourniture d’une aide humanitaire à ceux qui en ont besoin. L’engagement pris par le Gouvernement éthiopien ne pourrait avoir le résultat escompté d’améliorer la situation humanitaire sur le terrain que dans la mesure où l’autre partie lui rendrait la pareille. Cette décision est prise pour assurer la libre circulation de l’aide humanitaire d’urgence à tous ceux qui ont besoin d’assistance. Pour optimiser le succès de la trêve humanitaire, le Gouvernement appelle les insurgés du Tigré à cesser tout nouvel acte d’agression et à se retirer des zones qu’ils ont occupées dans les régions voisines.

 

Le Gouvernement éthiopien espère que cette trêve améliorera considérablement la situation humanitaire sur le terrain et ouvrira la voie au règlement du conflit dans le nord de l’Éthiopie sans autre effusion de sang.

 

 

L'Ambassade d'Ethiopie à Paris et les membres de la communauté éthiopienne à Strasbourg ont été reçus par la députée européenne Fabienne Keller.

La rencontre a permis une bonne discussion sur les développements actuels en Éthiopie, la poursuite ardente du pays de la paix et du développement avec le soutien de ses partenaires et sur les moyens de renforcer la coopération Éthiopie-France/UE.

Suite au succès du récent Sommet Union africaine - Union européenne à Bruxelles, les deux parties ont convenu d'intensifier leur partenariat stratégique dans des domaines d'intérêt mutuel.

Cela sera suivi de plans d'action concrets pour la coopération dans des domaines tels que la santé, l'environnement, l'énergie et le développement des infrastructures.


L’ambassade d'Ethiopie à Paris a tenu des consultations avec des chefs religieux éthiopiens à Paris.

Au cours de la réunion, des discussions ont eu lieu sur le rôle que les institutions religieuses et leurs adeptes peuvent jouer dans le soutien et le renforcement de l’unité nationale, et dans l’assistance aux victimes de catastrophes naturelles et d’origine humaine.

Un accord a été conclu pour travailler en collaboration sur les questions liées à l’unité nationale et au développement.

Gallérie Photos et Vidéos

Sur RFI, S.E.M. l'Ambassadeur Henok Teferra Shawl souligne la transformation de l'Ethiopie. Lire l’article

Sur France 24, S.E.M. l'Ambassadeur Henok Teferra Shawl parle de la stratégie et des challenges de l'Ethiopie. Il souligne les attentes des Ethiopiens, les efforts de dialogue et la mobilisation pour répondre à la situation des réfugiés internes. 

2022 marque une année importante dans les relations historiques entre l’Ethiopie et la France. Ce sont les 125 ans de l’établissement des relations diplomatiques.

Durant toute l’année nous marquerons cette date importante dans l’amitié éthio-française avec des événements à caractère politique, économique et culturelle en Éthiopie et en France.

Cette date importante nous offre l’opportunité de renforcer la coopération historique et multiforme entre les deux pays amis, qui a été revitalisé suite aux visites officielles de S.E. le Premier Ministre le Dr. Abiy Ahmed en France en 2018 et S.E. le Président Emmanuel Macron en Éthiopie en 2019.

L’Ambassade était heureux de participer à l’événement de lancement en Éthiopie des célébrations de cette amitié à l’Université d’Addis Abéba. Il y aura dans les prochains mois plusieurs événements en Éthiopie et en France.


Vive l’amitié éthio-française!

Text world apparel sourcing/ avantex international trade fair

2019, Paris

Célébration de la 126ème anniversaire du jour de la Victoire d'Adwa

L'Ambassade d'Éthiopie à Paris a organisé un événement célébrant la 126ème Victoire d'Adwa en compagnie du Sous-Directeur général de l'UNESCO en charge de la Priorité Afrique et des Relations extérieures, l'Ambassadeur du Sénégal et Président du Groupe Afrique à l'UNESCO, des Ambassadeurs africains à Paris, des universitaires africains et des membres de la diaspora éthiopienne et africaine.

Dans diverses interventions, des ambassadeurs, des universitaires et des membres de la diaspora ont souligné que la Victoire à Adwa nous enseigne que l'UNITÉ et une vision partagée sont les ingrédients essentiels pour surmonter les défis de taille auxquels le continent africain est confronté.

C'est l'unité de tous les Éthiopiens sous le commandement de l'Empereur Menelik II qui a permis la victoire des Éthiopiens à Adwa contre une armée coloniale européenne moderne. Ainsi, cette victoire des éthiopiens unis assura l'indépendance du pays et son égalité souveraine, Adwa devenant le catalyseur du panafricanisme et de la lutte contre le colonialisme.

C'est la même unité entre les nations africaines qui, sous la devise « Nous ne sommes pas libres tant que nous ne sommes pas tous libres », a permis la libération de tout le continent avec une lutte acharnée menée collectivement à travers l'Organisation de l'Unité africaine. Ainsi, cette lutte africaine unie a été couronnée de succès en seulement trois décennies avec le démantèlement du régime d'apartheid en Afrique du Sud en 1994.

Dans l'environnement mondial actuel de plus en plus polarisé, c'est la même unité africaine qui assurera la paix sur le continent et le succès dans la lutte contre la pauvreté, avec une Afrique uniquement alignée sur les intérêts de l'Afrique. La création de la Zone de Libre-échange continentale africaine en 2020 et sa mise en œuvre accélérée seront essentielles dans l'intégration économique du continent et la transformation des économies africaines afin que l'Afrique puisse prendre la place qui lui revient dans la communauté des nations au 21ème siècle.

L’UNION fait la force!

S.E. Monsieur Ambassadeur Henok Teferra a eu dicussion avec M. Thibaud Philipps, Maire d’Illkirch-Graffenstaden, ville industrielle dynamique située près de Strasbourg, sur un partenariat possible avec des villes en Éthiopie.





L'Éthiopie a battu le record du monde en plantant plus de 353 millions d'arbres en une journée, brisant le précédent record de 66 millions d'arbres détenu par l’Inde. L'initiative du Premier Ministre Abiy Ahmed a eu un immense succès avec la mobilisation massive de tout le peuple éthiopien.
À Paris, le personnel de l'Ambassade d'Éthiopie a également souhaité participer à cette campagne en plantant symboliquement 20 arbres dans le jardin de l'Ambassade. Le succès de cette campagne démontre qu'ensemble et unis pour le même but, les Éthiopiens sont
capables de grandes réalisations.


31 Juillet 2019

Cérémonie de passation de pouvoir du Vice-président du Groupe Afrique au Conseil exécutif de l'UNESCO

—————————

Au terme de son mandat de Vice-président du Groupe Afrique au Conseil exécutif de l’UNESCO pour la période 2020/2021, la Délégation permanente d'Éthiopie auprès de l'UNESCO a procédé, le 9 février 2022, à la passation officielle de la Vice-présidence du Groupe Afrique à la Délégation permanente de la République de Guinée.

La Délégation permanente d'Éthiopie exprime sa gratitude à toutes les Délégations africaines en général et aux Membres du Groupe du Conseil exécutif en particulier ainsi qu'à toutes les Délégations permanentes et au Secrétariat de l'UNESCO pour tout le soutien et la coopération qu'elle a reçus dans l'exercice de cette responsabilité au nom du Groupe Afrique.

Ce fut un honneur et un privilège pour l’Ethiopie de servir la cause de notre cher continent au sein du Conseil exécutif.

La Délégation permanente d’Ethiopie apportera toute son assistance et sa coopération à la Délégation sœur de la Guinée dans l'accomplissement de son mandat en tant que Représentante de l'Afrique au Conseil exécutif.


Grand honneur d'avoir représenté l'Éthiopie et l'Afrique lors du 212ème Conseil exécutif de 

l'UNESCO du 6 au 20 octobre 2021!

L'Afrique était unie et a obtenu un grand succès avec l'adoption de plus de ressources dans le budget et les programmes pour l'éducation, la culture les sciences, et la communication & l’information en particulier pour la période 2022-2029.

L'Ambassade d'Ethiopie à Paris a rencontré et a eu des échanges fructueux avec des membres de la communauté éthiopienne de la région de Strasbourg.

—————

L'Ambassade a informé les membres de la communauté des développements actuels en Éthiopie, les a remerciés pour leur contribution irremplaçable à la paix et au développement du pays, et les a appelés à renforcer leur participation aux efforts de développement en cours.

Les membres de la communauté ont exprimé leur ferme engagement à travailler à l'unisson et à continuer à soutenir notre patrie par leurs compétences, leur savoir-faire et leurs ressources en contribuant à la réhabilitation des personnes déplacées, à la reconstruction des infrastructures et des installations détruites, à l'achèvement des projets nationaux comme le GERD et à œuvrer à la promotion des flux commerciaux, d'investissement et de tourisme.

Le patriotisme et la solidarité dont font preuve les membres de la communauté sont essentiels alors que nous cherchons à élever collectivement notre pays bien-aimé et à à tteindre de nouveaux la paix et la prospérité pour tous les Éthiopiens.

L'Ambassade tient à exprimer sa profonde gratitude au restaurant Abyssinia à Strasbourg situé au 5 rue des Païens, ses propriétaires et son personnel, pour avoir accueilli la rencontre avec les membres de la communauté et pour la très chaleureuse hospitalité éthiopienne qui lui a été réservée.