Secteurs

Business

Agrobusiness



L’agriculture éthiopienne se modernise et se transforme avec le développement de filières à forte rentabilité tournées vers l’exportation.


Produit phare, le café éthiopien a conquis le monde, avec une position de 1er producteur africain et 5ème producteur mondial. L'horticulture, l'élevage, et les légumes secs contribuent à diversifier le panier éthiopien. 


Des coûts de production avantageux, une meilleure productivité, un effort de logistique sur toute la chaine de valeur et l’organisation du marché sont des atouts appréciés des investisseurs. 3 millions d'hectares leurs sont proposés

Infrastructures



Le développement des infrastructures est une priorité pour le gouvernement Ethiopien qui leur consacre près de 50% des investissements publics et 30% du budget de l'Etat.


Cette stratégie met en oeuvre la réalisation grands projets tels que le GERD - Barrage de la Grande Renaissance Ethiopienne ($4 mds), la voie ferrée électrifiée Addis-Djibouti ($3.4 mds) ou le futur pipeline qui transportera les hydrocarbures de l'Ogaden.


Par ailleurs, la modernisation du réseau routier mobilise $4 mds, soit 25% du budget des infrastructures. Elle va de pair avec le développement des capacités logistiques

Télécoms



Bénéficiant de l'expérience des autres pays africains, l'Ethiopie a effectué un saut technologique qui tend à l'aligner sur la moyenne du continent en matière d'accès à la téléphonie et aux services internet.


En 2020, le taux de pénétration du téléphone mobile dépassera 80% et Internet servira plus de 55 millions d'abonnés. Avec 105 millions de consommateurs, l'Ethiopie a le deuxième marché du continent et les Ethiopiens veulent un équipement aux meilleures normes internationales.


Opérateur historique, l'entreprise publique Ethio Telecom évolue pour une meilleure compétitivité. Son ouverture se prépare et elle va prochainement proposer des opportunités aux investisseurs  

Tourisme



Selon the World Travel & Tourism Council (WTTC), en 2018, l’Ethiopie a enregistré une croissance de 48.6% dans le secteur du Tourisme. Il s'agit de la plus forte progression observée dans le monde, alors que la progression moyenne de ce secteur est de 3.9% globalement et 5.6% en Afrique.


Le secteur du Tourisme éthiopien emploie 2.2 millions de salariés et a généré un revenu de 7.4 milliards de dollars en 2018, soit 2.2 milliards de plus que l’année précédente.  


Le tourisme de séjour et le tourisme d'affaire se développent avec un même dynamisme. L'offre se diversifie et les opportunités d'affaires sont proposées dans toutes les activités HORECA  

Industries



Représentant déjà plus de 23% du PIB, l’industrie éthiopienne est un secteur qui connaît une croissance annuelle moyenne de 15% en valeur. Diversifiée et sophistiquée, elle produit de plus en plus pour l’exportation.


Le succès des parcs industriels de nouvelle génération attire les investisseurs étrangers. Bénéficiant de nombreux avantages et d'incitations substantielles, ils s'installent dans des clusters d'activité qui génèrent des économies d'échelle.


Le gouvernement Ethiopien veut augmenter la contribution du secteur industriel à 50% des exportations en volume à l'horizon 2025

Energie



Dans le projet d’économie verte et durable, les énergies renouvelables dominent déjà le mix énergétique éthiopien. Le potentiel est estimé à plus de 60 000MW et les projections envisagent une montée en puissance jusqu’à 35 GW d’ici 2035.


C’est une immense capacité de 45 000 MW pour l'énergie hydroélectrique qui rend ce pari possible, notamment avec le barrage de Gilgel Gibe III (1870 MW) et le GERD (6000 MW).


Le potentiel des autres filières est tout aussi attractif : énergie géothermale, énergie solaire, énergie éolienne, énergie de la biomasse. Les consortiums internationaux sont présents en partenariats public-privé    

Minerais



Le gouvernement propose des partenariats intéressants aux investisseurs. Il a entrepris une profonde réforme en introduisant des régulations très strictes au niveau de l'environnement et de la sécurité afin d'offrir des conditions optimales aux opérateurs.


L'or domine le secteur avec 80% des revenus à l'exportation. Mais l'Ethiopie a aussi un immense potentiel dans la potasse, avec des réserves d'excellente qualité dans des gisements qui peuvent donner jusqu'à 1 million de tonnes par an. Enfin, l'Ethiopie est le deuxième producteur mondial d'opales.

Avec ce potentiel à valoriser, les exportations de minerais pourraient générer un revenu de $2 mds à l'horizon 2020   

Textile



Les revenus de la filière textile habillement ont augmenté de 50% entre 2013 et 2018. De nombreux géants du secteur sont présents. Ils fournissent les grandes enseignes internationales telles que Tesco, H&M, Calzedonia ou Tommy Hilfiger. 


Les activités de la filière textile-habillement-cuir emploie plus de 90 000 salariés. Le Parc Industriel d'Hawassa prévoit une main d'oeuvre de 60 000 salariés pour un revenu à l'exportation qui pourrait atteindre de 1 milliard de dollars par an.


Attentif aux exigences d'éthique des consommateurs, le gouvernement Ethiopien a introduit des obligations rigoureuses en matière d'hygiène et de sécurité des salariés et de respect de l'environnement  

Services



Avec une contribution à hauteur de 43% du PIB, l'Ethiopie a déjà une économie Services. Elle confirme ainsi les projections du Deuxième Plan de Croissance et de Transformation 2015-2020 (GTP II).


Très diversifiées, les activités reflètent la maturité de l'économie éthiopienne qui est devenue la première de l'Afrique de l'Est en 2018. Ces activités sont aussi tirées par une classe moyenne significative dans un marché de 105 millions de consommateurs.


Les Services connaissent une croissance soutenue supérieure à 10% par an, avec une part substantielle générée par l'exportation

Construction



Avec une population urbaine qui augmente de 4.7% par an, l'Ethiopie développe un ambitieux plan d'aménagement sur l'ensemble du territoire. Les projets résidentiels pour un habitat abordable restent la priorité du gouvernement.


Mais le secteur est aussi tiré par les activités du tourisme et des services. Capitale diplomatique de l'Afrique, Addis Abeba attire les investisseurs étrangers sur des grands projets. Le futur développement du quartier de La Gare témoigne de leur intérêt.


Pour atteindre ses objectifs, le gouvernement mène une stratégie de substitution aux importations dans les filières du ciment, des matériaux de construction et des engins de chantier  

Logistique



Proche de l'Europe, située au carrefour de l'Afrique et du Moyen-Orient, l'Ethiopie est un hub du commerce international. De plus, la Corne de l'Afrique connait une évolution géostratégique très positive et de nouvelles perspectives de projection sont en train de s'ouvrir.


Les revenus des exportations génèrent déjà près de 25% du PIB et cette part va encore s'accroitre. Pour accompagner cette transformation, le gouvernement Ethiopien veut développer des plateformes logistiques alignées sur les meilleurs standards internationaux. Les opportunités d'investissement concernent l'ensemble des activités du secteur : gestion, transport, stockage, et services associés  

Automobile



Le marché automobile augmente de 6% par an et le gouvernement Ethiopien mène une stratégie de substitution aux importations.


Les grandes marques de l’industrie automobile sont nombreuses à venir s’installer en Ethiopie pour ouvrir des unités d'assemblages. Peugeot est présent depuis 2016. En février 2019, Hyundai a inauguré sa première unité de production en Afrique de l’Est, suivi par le groupe Volkswagen qui a annoncé son arrivée.


Avec d'excellentes perspectives d'exportation sur les marchés africains, l'Ethiopie peut devenir le premier centre de l'industrie automobile sur de l'Afrique subsaharienne  

Secteurs


Le marché éthiopien est aussi accueillant pour les PME que pour les grands groupes et les multinationales. Parmi les success stories du business français en Ethiopie, on trouve des entreprises de toutes les tailles, actives dans tous les secteurs et présentes dans toutes les régions. L'examen leurs positionnements respectifs sur le marché éthiopien souligne une réussite solide avec une montée en puissance rapide et une rentabilité satisfaisante des investissements.  


Si la France est encore loin d'avoir réalisé son potentiel en Ethiopie, chaque année, de nouveaux investisseurs Français arrivent. Ils sont attirés par les nombreux avantages : une main d'oeuvre qualifiée, des coûts de production bas, des infrastructures de qualité, des régulations environnementales et sociales rigoureuses, et des incitations fiscales substantielles.

Ambassade de la République Fédérale et Démocratique d'Ethiopie en France

Horaires d'ouverture 


du lundi au jeudi  09:00–13:00, 14:00–17:00

vendredi                 09:00–13:00, 14:00–16:00

samedi                   Fermé

dimanche               Fermé


Contact


35 Avenue Charles Floquet, 75007 Paris


+33 (0)1 47 83 83 95


embeth@free.fr